Névrose

Le concept de névrose se définit dans une perspective psychanalytique par un conflit entre la pulsion et les interdits moraux introjectés (« Surmoi », héritage des identifications parentales et de la résolution du complexe d’Oedipe, mais aussi de l’éducation, de la religion …).

On distingue traditionnellement la névrose hystérique, névrose obsessionnelle, névrose phobique, mais le champ d’utilisation de ce terme a été élargi pour désigner la névrose de caractère, névrose post-traumatique…

On distingue évidemment la structure de personnalité de type névrotique de la décompensation névrotique à proprement parler, cette dernière faisant symptôme et étant susceptible de justifier d’une prise en charge thérapeutique.

Si l’étude de l’hystérie par Freud a permis l’avènement de la psychanalyse, celle-ci est aussi une bonne illustration du mécanisme névrotique: la représentation psychique incompatible avec le sens moral du sujet, se voit détachée de son affect, et refoulée, devenant ainsi inconsciente. L’affect n’étant plus relié à sa représentation originelle, alimentera alors le symptôme, symptôme généralement en rapport associatif avec la représentation d’origine.

Dans le cas de la névrose obsessionnelle, la représentation sera plutôt « isolée » du réseau associatif, les rites et tocs éventuels oeuvrant quant à eux à canaliser l’angoisse. Dans la névrose phobique l’affect anxiogène sera projeté sur l’extérieur, le plus souvent un animal, en rapport associatif avec la représentation refoulée.

Contrairement aux problématiques psychotiques, le sujet névrotique conserve intact son rapport à la réalité. Le matériel pathogène étant cependant refoulé, le travail analytique visera entre autre à rendre conscient ce qui ne l’est pas, à reconstruire l’histoire du sujet afin de lier les affects pathogènes à leurs représentations originelles. Ce travail de prise de conscience du sujet permettra une résilience, dégageant le sujet de son symptôme tout en lui apportant une connaissance aguerrie de son propre fonctionnement psychique et de son histoire.